L'oraison et la vie intérieure: Enseignement de Monseigneur Marc du 7/10/2017 à Lillois (2ème partie)

Publié le par Paroisse Lillois

Après avoir parlé de la foi nécessaire pour se lancer dans cette vie d'oraison, de la confiance, de la persévérance, de la fidélité et de la pureté d'intention, nous en arrivons à plus important encore : l'humilité et la pauvreté de cœur comme condition sine qua non pour entrer sur le chemin de l'oraison et y rester.

L'oraison et la vie de l'oraison ne peuvent se bâtir que sur une réalité : l'humilité. En effet, elles sont fondées non pas sur mes capacités humaines mais sur l'action de la grâce de Dieu en moi et l'Ecriture le rappelle : « Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne sa grâce aux humbles » (1 P 5,5). Sans vraie humilité, aucune vie de prière n'est donc possible. Etre humble, qu'estce que c'est ? C'est accepter ses limites, sa pauvreté et mettre toute sa confiance en Dieu qui est miséricorde. Accepter de n'être rien parce que Dieu est tout; ma misère n'est pas un drame mais une chance car elle donne à Dieu de me manifester combien il est miséricordieux.

 

Commenter cet article