Homélie du 19ème dimanche après la Pentecôte: Le banquet Eucharistique (2017)

Publié le par Paroisse Lillois

Matthieu 22, 1 à 14

 Jésus prenant de nouveau la parole leur dit en parabole : Le Royaume des cieux est semblable à un roi qui fit les noces de son fils.  Et il envoya ses serviteurs pour appeler les invités aux noces, et ils ne voulurent pas venir.

Il envoya encore d’autres serviteurs avec ces paroles : « Dites aux invités : - Voici, mon festin est prêt, mes taureaux et mes bêtes grasses ont été sacrifiés, tout est prêt, venez aux noces ! - » Mais eux, ne s’en souciant pas, s’en allèrent, qui à son champ, qui à son négoce ;  d’autres, s’étant emparés des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent.

Le roi fut alors pris de fureur et, ayant envoyé ses armées, fit périr ces meurtriers et brûla leur ville. Puis il dit à ses serviteurs : «La noce est prête, mais les invités n’en étaient pas dignes ; allez donc à la sortie des chemins et tous ceux que vous trouverez, appelez-les aux noces !» Et ces serviteurs étant sortis sur les routes rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle des noces fut remplie de convives.

Le roi, étant entré pour voir les convives, avisa un homme qui n’était pas revêtu de la robe nuptiale, et il lui dit : « mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir la robe nuptiale ?» Mais lui resta muet.

Alors le roi dit aux serviteurs: «Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres extérieures, là il y aura des pleurs et des claquements de dents ».

Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus”.

Publié dans textes, Homélies, Père Bernard

Commenter cet article