Homélies du 5ème dimanche après Pâques. Demandez et vous recevrez (2017)

Publié le par Paroisse Lillois

Jn 16, 16-30

«Un peu de temps et vous ne me contemplerez plus, et encore un peu de temps et vous me verrez, parce que je m’en vais vers le Père » Certains de ses disciples se dirent les uns aux autres : Que dit-Il par-là : « Un peu de temps et vous ne me contemplerez plus, et encore un peu de temps et vous me verrez » ? Et aussi : « Parce que je m’en vais vers le Père » ?” Ils disaient donc : “Qu’est-ce donc qu’Il entend par : « Un peu de temps » ? Nous ne comprenons pas de quoi Il parle !”  Jésus connut alors qu’ils voulaient L’interroger et Il leur dit : “Vous cherchez entre vous ce que signifie ma parole : « Un peu de temps et vous ne me contemplerez plus, et encore un peu de temps et vous me verrez » ?

Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, et le monde, lui, se réjouira ; vous, vous serez dans le chagrin, mais votre chagrin se transformera en joie. La femme, au moment d’enfanter, éprouve de la peine parce que son temps est venu, mais lorsque l’enfant est né elle ne garde pas en mémoire son angoisse, à cause de la joie d’avoir mis un homme au monde. Et vous aussi, maintenant, vous avez du chagrin, mais je vous reverrai et votre cœur sera dans la joie, et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. En ce Jour-là, vous ne m’interrogerez plus ; amen, amen, je vous le dis : tout ce que vous demanderez au Père en mon Nom, Il vous le donnera. Jusqu’à présent, vous n’avez rien demandé en mon Nom, demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit totale Tout cela, je vous l’ai dit en paraboles ; l’heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais je vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père.  En ce Jour-là, vous réclamerez en mon Nom, et je ne vous dis pas que je demanderai au Père pour vous,  car le Père Lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et que vous avez été certains que je suis sorti de Dieu.  Je suis sorti de Dieu et je suis venu dans le monde ; je laisse le monde à son tour, et je m’en vais vers le Père”.  Alors ses disciples Lui dirent : “Voici que maintenant Tu parles ouvertement et Tu ne dis plus aucune parabole.  A présent, nous savons que Tu connais tout et que Tu n’as nul besoin que quelqu’un T’interroge, c’est pourquoi nous sommes certains que Tu es sorti de Dieu”.

Publié dans textes, Homélies, Père Bernard

Commenter cet article