Homélie du 4ème dimanche de Carême: Réjouissez-vous (2016)

Publié le par Paroisse Lillois

Homélie du 4ème dimanche de Carême: Réjouissez-vous (2016)

JN 7 : 14 à 30

Comme on était déjà au milieu des jours de la fête (*), Jésus monta au Temple, et Il enseignait. Et les Judéens s’étonnaient disant : “Comment Celui-ci connaît-Il les Lettres sans avoir été disciple ?” Jésus leur répondit en disant : “Ce que j’enseigne ne vient pas de moi, mais de Celui qui m’a envoyé. Si quelqu’un veut faire le vouloir de Dieu, il connaîtra si ce que j’enseigne vient de Dieu ou si je parle par moi-même ; qui parle par lui-même recherche sa propre gloire ; mais qui recherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est véridique, il n’y a pas en lui d’injustice. Moïse ne vous a-t-il pas donné la Loi ? Or nul d’entre vous n’agit selon la Loi ! Pourquoi cherchez-vous à me tuer ?” La foule répondit : “Tu as un démon ! Qui cherche à Te tuer ?” Jésus leur répondit en disant : “J’ai fait une seule œuvre, et tous vous êtes étonnés à cause de cela. Moïse vous a donné la circoncision, non qu’elle vienne de Moïse mais des pères, et même le jour du Sabbat vous circoncisez un homme ; si le jour du Sabbat l’homme reçoit la circoncision afin que la Loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi ce fiel contre moi parce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du Sabbat ? Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez d’un juste jugement”. Quelques-uns des habitants de Jérusalem dirent alors : “N’est-Il pas Celui qu’ils cherchent pour Le tuer ? Le voici qui parle librement et ils ne Lui disent rien ! Les notables auraient-ils vraiment reconnu qu’Il est le Christ ? Mais Lui, nous savons d’où Il est, tandis que le Christ, quand Il viendra, nul ne saura d’où Il est”. Alors Jésus, enseignant dans le Temple, s’écria et dit : “Vous savez qui je suis, vous savez d’où je suis, et pourtant je ne suis pas venu de moi-même, mais Celui qui m’envoie est véridique, et vous ne savez pas qui Il est. Moi, je sais qui Il est parce que c’est de Lui que je suis, et c’est Lui qui m’a envoyé”. Alors ils cherchèrent à L’arrêter, mais personne ne mit la main sur Lui car son heure n’était pas encore venue.

(*)La Fête des Tentes, pendant laquelle on construit des huttes de branchages en souvenir du séjour d’Israël dans le désert ; cette fête a lieu au début de l’automne.

Écouter en ligne

Télécharger

Textes de l'homélie et des lectures

Publié dans Père Bernard, Homélies, textes

Commenter cet article